Financement
participatif

Obligations
communautaires

Parts

l'ampli. / À propos

À propos

Parce qu’amplifier les connaissances de chacun en matière de finance participative, c’est:

  • amplifier l’ancrage et la solidité financière des entreprises d’économie sociale;
  • amplifier l’engagement des citoyens dans le développement d’initiatives innovantes;
  • amplifier l’impact de modèles économiques centrés sur les besoins des communautés, la démocratie et la solidarité;
  • amplifier la résilience et la transition socioécologique.

L’ampli, une mine d’informations, de témoignages et de ressources adaptés à vos besoins.

Qu’est-ce que l’ampli?

L’ampli s’adresse aux gestionnaires d’entreprise, à leurs accompagnateurs et aux citoyens. Il offre des ressources adaptées aux besoins et au niveau de connaissance de chacun pour faciliter l’appropriation de la finance participative. Trois publics, trois thématiques, un répertoire de contacts et documents à consulter.

Pourquoi l’ampli?

La relation de confiance qui se noue entre une organisation et sa communauté lors d’une campagne de sociofinancement, l’émission d’obligations ou de parts mérite le plus grand soin. Elle nécessite clairvoyance, préparation, sérieux. L’ampli est là pour vous offrir tous les conseils utiles.

Finance participative, finance solidaire

Des stratégies complémentaires

Oui, mobiliser sa communauté permet de diversifier les modes et les sources de financement, d’élargir les soutiens et donc de réduire les risques des partenaires financiers, mais la finance participative ne remplace en aucun cas la finance solidaire. Complémentaires, ces deux stratégies se renforcent mutuellement.

Au Québec, les communautés locales et les projets d’économie sociale ont la chance de jouir d’un fort réseau de soutien, technique et financier. Pensons aux MRC et aux organismes de développement économique local, mais aussi au réseau de la finance solidaire, qui contribuent tous à renforcer et à solidifier les initiatives. Regroupés au sein de CAP Finance, les acteurs de la finance solidaire et responsable (FSR) réalisent des investissements principalement auprès de projets de développement économique communautaire et d’entreprises d’économie sociale.

Pour en savoir plus, visitez le site de CAP Finance.

L’économie sociale, qu’est-ce que c’est?

Vous vous demandez en quoi l’entreprise d’économie sociale se distingue de l’entreprise privée? Eh bien, c’est d’abord une façon différente de faire des affaires.

En économie sociale, les entreprises visent d’abord et avant tout à répondre aux besoins de leurs membres et de leur communauté. Elles prennent de nombreuses formes — OBNL, coops, mutuelles — par lesquelles elles impliquent leurs membres, qui incluent souvent leur personnel ou leur clientèle, dans le processus décisionnel. Bien sûr, elles proposent des biens et des services, mais elles s’assurent en même temps que leurs actions ont un impact social concret, adossé à des valeurs de démocratie, d’équité et de solidarité.

Source: Mois de l’économie sociale, Chantier de l’économie sociale, 2020

+ de 220 000

personnes travaillent dans les entreprises d’économie sociale au Québec

+ de 47,8 milliards$

de revenus sont générés par les entreprises d’économie sociale en une seule année au Québec

+ de 13 millions

de membres ont une voix décisionnelle dans les entreprises collectives du Québec

Plus de chiffres et de faits saillants sur l’économie sociale au Québec

Qui sommes-nous?

Territoires innovants en économie sociale et solidaire (TIESS) est un organisme de liaison et de transfert en innovation sociale (OLTIS). Il contribue au développement territorial par le transfert de connaissances en outillant les organismes d’économie sociale et solidaire afin qu’ils puissent faire face aux enjeux de société de façon innovante et transformer leurs pratiques.
Visitez le site du TIESS

La mission du Chantier de l’économie sociale est de promouvoir l’économie sociale comme partie intégrante de l’économie plurielle du Québec et, ce faisant, de participer à la démocratisation de l’économie ainsi qu’à l’émergence de ce modèle de développement basé sur des valeurs de solidarité, d’équité et de transparence.
Visitez le site du Chantier de l’économie sociale

Le TIESS et le Chantier travaillent depuis 2016 à documenter, à outiller et à favoriser l’usage de bonnes pratiques en finance participative, une innovation majeure pour le mouvement de l’économie sociale qui répond aux besoins de la communauté.

Un site, trente partenaires

L’ampli et ses contenus résultent d’une coconstruction des connaissances. Ils ont été réalisés grâce à la contribution et l’expertise de nombreux partenaires de la finance sociale, de l’économie sociale, du développement territorial et de la recherche. Nous tenons à remercier chaleureusement nos partenaires.

Faites le tour de nos outils grâce à l’amplithèque